29.5 C
Dakar
vendredi, octobre 15, 2021

Trafic de passeport diplomatique : les justifications alambiquées de la Ministre des Affaires Etrangères

Alors que l’énorme scandale des passeports diplomatiques a éclaté depuis plus d’un mois, la sortie tardive, inopportune, inappropriée et décalée de la Ministre des Affaires Etrangères, prouve que Mme Aïssata TALL SALL n’a pas mesuré l’ampleur et la gravité de cette affaire qui secoue la république.

Le « passeportgate » est un scandale d’état, une affaire très sérieuse et extrêmement grave.

Dans cette affaire d’état, la méthode Coué, ou la stratégie du déni n’est pas tenable. 

En effet, les explications alambiquées (séparation des pouvoirs et secret de l’instruction) ne convainquent personne. Au contraire, elles sont contre-productives, et totalement inefficaces.

La Ministre des Affaires Etrangères a tout intérêt à jouer la carte de la transparence, diligenter une enquête administrative et réaliser un audit des passeports en circulation : les passeports diplomatiques saisis ont-ils été délivrés par ses prédécesseurs (Mankeur N’DIAYE, Sidiki KABA et Amadou BA) ou par ses services ? 

En vérité, le trafic de passeports diplomatiques sous le magistère de Macky Sall n’est pas nouveau et existait bien avant l’arrivée de Aïssata TALL SALL à la tête du Ministère des Affaires Etrangères (elle a hérité du chaos administratif) :

·       4 mois après l’élection de Macky Sall en 2012, 3 sénégalais détenteurs de passeports diplomatiques ont été arrêtés par la police française, pour trafic de drogue.

·       En 2015, un lot de plus de 200 authentiques passeports diplomatiques avait été vendu, dans le cadre d’un vaste trafic pour des candidats à l’immigration clandestine.

Pour étouffer le scandale à l’époque, le Ministère des Affaires Etrangères et des sénégalais de l’extérieur avait publié un communiqué mensonger « déclarant » qu’un lot de passeports diplomatiques avait été perdu.

Un passeport diplomatique est un document de voyage qui a pour objet de favoriser l’exercice d’une fonction officielle et de faciliter les déplacements professionnels des ayants-droit.

Il n’a pas vocation à permettre à des militants politiques de la mouvance présidentielle ou à des filles de joie, de contourner les procédures de demande de visa, encore moins de favoriser l’immigration clandestine.

En généralisant l’attribution de passeports diplomatiques, Macky SALL est le 1er à favoriser les trafics, à ternir l’image du Sénégal et à dévaluer ce titre « qui est un levier de la diplomatie sénégalaise ». Par conséquent, sa responsabilité est totalement engagée dans ce scandale d’état.

La levée de l’immunité des 2 députés passeurs et leur interpellation est une priorité absolue

L’heure n’est plus aux louvoiements et aux tergiversations : le dilatoire du régime a assez duré. Le 14 octobre 2021 (soit exactement dans 2 jours), la procédure de levée de l’immunité parlementaire des 2 députés passeurs, Mamadou SALL et Boubacar BIAYE doit être enclenchée, afin que ces 2 malfrats soient interpellés, traduits en justice et condamnés avec la plus grande sévérité.
Les passeports diplomatiques des 2 députés-passeurs doivent être confisqués, sans délai. 
Par ailleurs, tous les passeports diplomatiques délivrés aux épouses des députés doivent être annulés, car ces dernières n’ont aucune fonction de représentation.
L’épouse d’un député qui souhaite voyager à l’étranger doit être muni d’un passeport ordinaire et solliciter un visa, comme l’immense majorité des sénégalais.
Il faut nettoyer en profondeur les écuries d’Augias et mettre fin au bordel administratif au Sénégal, sous le magistère de Macky Sall.
NOUS VEILLONS. CE SCANDALE D’ETAT NE FERA PAS L’OBJET D’UN « ENTERREMENT EN PREMIERE CLASSE ».Bonne réception de la contribution jointe.
Cordialement
Seybani SOUGOU
Nota bene : afin que nul n’en ignore, vous trouverez en pièce jointe l’article 12 du décret 90-934 du 27 aout 1990 qui précise les ayants-droit au passeport diplomatique ; publié au journal officiel du 06 octobre 1990.
Pour mémoire, le décret 90-934 du 27 aout 1990 abroge et modifie le décret n° 78-021 du 06 janvier 1978 fixant les modalités de délivrance du passeport diplomatique et du passeport de service.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

21,977FansLike
2,981FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles