17 C
Dakar
lundi, janvier 25, 2021

Entretien avec Pape Abdoulaye Touré: « En décidant d’ouvrir les portes de l’Ucad, l’Etat veut sacrifier les étudiants»

ALERTENEWS: A quelques jours de la reprise des cours dans les universités publiques du Sénégal prévue ce 01 septembre 2020, les acteurs qui composent l’enseignement supérieur ne semblent pas avaler cette décision de l’Etat. Avec la pandémie à covid-19 qui continue de gagner du terrain, le rassemblement est inévitable, selon plusieurs observateurs.

Dans un entretien accordé à la rédaction d’alertesn.com, le Coordonnateur du Front National pour le Progrès des Étudiants du Sénégal (Fnpes) s’est prononcé sur les « risques » de la reprise de l’enseignement à l’Ucad. Conscient du surpeuplement qui est une réalité à l’Ucad avec des amphithéâtres remplis d’appreneurs faims de savoir, des chambres qui regroupent plusieurs étudiants, une longue attente devant les restaurants…, Pape Abdoulaye Touré estime qu’ouvrir les portes d’Ucad c’est exposé les étudiants au virus. Il a aussi fait un bilan de sa lutte entamée aux côtés des bacheliers non-orientés.

Ci-dessous, l’intégralité de l’entretien

A quelques jours de la reprise des cours à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, toutes les mesures sont-elles prises pour faire face à la Covid-19 au sein du campus social ?

Y a aucune mesure qui peut faire face à la COVID 19 si toutefois un étudiant l’a chopée. Parce que ce qui favorise sa propagation c’est les rassemblements alors l’université est surpeuplée et elle a dépassé sa capacité d’accueil depuis des années maintenant.

Connaissant Ucad avec des pavillons surpeuplés, les couloirs sont synonymes de dortoirs pour les étudiants non codifiés, le regroupement devant les restaurants, le campus pédagogique qui regroupe chaque jour une marée humaine…, est elle possible de faire respecter les gestes barrières ?

Ce qui m’est sûr c’est qu’en cette période de chaleur et vu le surpeuplement de nos amphithéâtres, beaucoup d’étudiants ne porteront pas de masque dans les amphis car ils ne sont ni climatisés ni ventilés.

Avez vous rencontré la Direction du Coud pour participer à une ‘meilleure reprise ?

Cette question releve de la prérogative des Amicales, les représentantes légales des étudiants au niveau de l’université et je pense qu’elles sont en train de prendre leurs responsabilités en tant que délégués de tous les étudiants. Maintenant, moi en tant que membre de l’amicale de la FSJP, je peux vous dire que oui nous avons rencontré le DG du COUD qui nous a rassurés en nous disant que toutes les mesures sont prises pour accueillir les étudiants le 01 Septembre prochain

Vous êtes délégué à la faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp)), vous maîtrisez le campus, selon-vous quelle la meilleure stratégie à adopter pour éviter l’apparition du virus au sein de l’espace universitaire ?

La réouverture est un risque on l’accepte mais il faut reconnaître que nous sommes dans une impasse parce que tout simplement il n’est plus question d’une année blanche et selon les texte de LMD, l’année à l’instant où nous sommes, ne peut être que invalide ou sauvée. Maintenant si l’année est invalide, c’est l’étudiant qui sera le grand perdant car tous les étudiants qui sont actuellement dans une position de cartouche seront exclus d’office et les autres vont redoubler. C’est pourquoi nous sommes d’accord pour une reprise malgré nous. Mais nous exigeons aux autorités de réunir toutes les conditions pour une réouverture sans beaucoup de problèmes

Donc, l’Etat expose t-il les étudiants?

Ah bien sûr parce qu’il est entrain de forcer la réouverture alors que nous savons tous la réalité de nos universités.

Nous en tant qu’étudiant, nous ne pouvons pas refuser de reprendre si non l’État va décréter année invalide et nous serons les plus grands perdants.

Nous avons aujourd’hui l’obligation de retourner dans les amphis parce que selon les autorités, il faut sauver l’année peu importe les conséquences.

Maintenant, moi en tant qu’étudiant, je demande aux autorités de prendre leurs responsabilités et de les assumer. Je ne veux pas qu’elles nous fassent ce qu’elles ont fait aux Sénégalais, prendre des décisions incohérentes et faire des mesures d’assouplissement en laissant les Sénégalais à la mercie de la pandémie sans mesures d’accompagnement ni masque et après les cas explosent et elles disent que c’est l’irresponsabilité et l’indiscipline des Sénégalais. Je leur invite à prendre entièrement leurs responsabilités et qu’elles sachent qu’elles seront les seuls et uniques responsables de toutes conséquences qui découleront à la suite de la réouverture.

Vous avez porté le combat des bacheliers non orientés, aujourd’hui pouvez vous nous faire le bilan de cette lutte ?

La question des bacheliers non orientés jusqu’à présent on a pas eu gain de cause parce qu’ils ne sont pas encore orientés jusque-là. Le président de la République avait ordonné lors du conseil des ministres du 05 août passé l’orientation de tous les bacheliers de 2019 mais le ministre est entrain de faire une sélection ce qui est anormal et déplorable. Nous exigeons l’orientation de tous les bacheliers sans exception

Le régime de Macky Sall à t-il rendu l’université meilleure?

Non aucunement, aujourd’hui la réalité des universités montre que le régime veut privatiser l’enseignement supérieur.  Toutes ces conditions difficiles et le taux d’échecs exorbitant mais c’est pour pousser les étudiants à déserter le public et d’aller s’inscrire dans le privé. C’est pourquoi on voit un amphithéâtres qui ne devait pas dépasser 700 Étudiants mais qui compose plus de 3000 Étudiants, les restaurants qui devaient prendre -5000/jours prennent plus de 15 000 Étudiants/jours, les chambres, construitent pour 6 Étudiants dépassent plus de 30 Étudiants par chambre et les ratio international est de un enseignant pour 25 Étudiants mais au Sénégal un enseignant est pour plus de 50 Étudiants d’où un réel problème d’un défit de professeurs

Un mot pour les étudiants avant la reprise

Le mot que j’ai à dire à mes camarades étudiants c’est de les encourager parce que notre avenir est gravement menacé.

Mais l’unité de tous les étudiants est mille fois plus fort que la pandémie. Je leur appelle à la responsabilité individuelle, ensuite collective.

Il faut reconnaître qu’aujourd’hui le peuple est fier de vous parce qu’on a senti partout au Sénégal, dans vos quartier, villages et régions les initiatives de sensibilisation et de conscientisation des populations pour la lutte contre la pandémie.

Aujourd’hui il faut reconnaître que nous sommes dans une impasse parce que l’autorité veut sauver l’année et peu importe les conséquences. Nous n’avons pas le choix parce que l’idée d’une année blanche est exclue donc soit on part à la reprise ou soit on décrète l’année invalide et dans ce cas c’est nous qui perdons parce que tous les étudiants qui sont actuellement dans une position de cartouche seront exclus d’office et les autres seront tous déclarés redoublés.

Mes profondes prières à l’endroit de tous mes camarades Étudiants du public comme du privé et je tenais à vous dire juste soyons des responsables en acte et en parole pour une université autrement et un avenir meilleur.

Mina et PID, Dakar le 29 aout 2020

Alertesn.com

Related Articles

Nécrologie: Le journaliste Jean Meïssa Diop n’est plus

ALERTENEWS: C'est une très grosse perte pour la presse sénégalaise. Le journaliste Jean Meïssa Diop, qui a formé plusieurs générations de journalistes à Walf,...

Affaire Boubacar Seye: Les minutes d’une audition

ALERTENEWS: Arrêté le 15 janvier dernier à l’Aibd suite à une opposition émise par la Sr et placé sous mandat de dépôt le 19...

Covid-19/Sénégal: 250 nouveaux cas, 08 décès

ALERTENEWS: Les contaminations liées à la maladie du coronavirus ne baissent pas. Ce samedi, 250 nouvelles contaminations ont été enregistrées sur un échantillon de...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

21,412FansLike
2,507FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles

Nécrologie: Le journaliste Jean Meïssa Diop n’est plus

ALERTENEWS: C'est une très grosse perte pour la presse sénégalaise. Le journaliste Jean Meïssa Diop, qui a formé plusieurs générations de journalistes à Walf,...

Affaire Boubacar Seye: Les minutes d’une audition

ALERTENEWS: Arrêté le 15 janvier dernier à l’Aibd suite à une opposition émise par la Sr et placé sous mandat de dépôt le 19...

Covid-19/Sénégal: 250 nouveaux cas, 08 décès

ALERTENEWS: Les contaminations liées à la maladie du coronavirus ne baissent pas. Ce samedi, 250 nouvelles contaminations ont été enregistrées sur un échantillon de...

Les services de santé sous pression avec les cas graves

ALERTENEWS: L’association des médecins urgentistes met en garde face à l’augmentation des cas graves et des décès, et indique que le virus « se...

Pèlerinage en Arabie Saoudite: Il faut s’y préparer malgré le Covid-19, selon Aissata Tall Sall

ALERTENEWS: La ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall, a souligné vendredi la nécessité pour le Sénégal de préparer...