La 30ème édition du Festival international de jazz de Saint-Louis démarre ce soir avec à l’affiche deux ténors de la musique africaine, Sékouba Bambino Diabaté de la Guinée et Pédro Kouyaté du Mali.
Inscrit depuis 1993 dans l’agenda culturel de la ville tricentenaire et par ailleurs ancienne capitale du Sénégal et de l’Afrique occidentale française (AOF), le Festival international de jazz de Saint-Louis, rendez-vous incontournable des mélomanes, est bien parti après deux années marquées par la Covid-19.
Pendant cinq jours, les amoureux du jazz, venus des quatre coins du monde et du Sénégal vont savourer cette musique à la Place Baya (ex-Faidherbe) où se produiront Pédro Kouyaté du Mali, Sékouba Bambino Diabaté, de la Guinée, Séléné Saint-Aimé (France), African Jazz Roots (France/Afrique), Djiby Diabaté et Alioune Wade du Sénégal, Flavio Boltro de l’Ity et Avishai Cohen d’Israël.
Comme à l’accoutumée, la traditionnelle scène Off « Autour de minuit » organisée chaque année à l’institut français de Saint-Louis sera animée par son initiateur, le joueur de Kora, Maestro Ablaye Cissokho.

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code