Connect with us

Chroniques

DEBOULONNONS ! (Par Guy Marius Sagna)

Publié

le

Le peuple sénégalais a tout donné au président Macky Sall. Le président Macky Sall le lui rend par des manques d’eau, manque d’infirmiers et de sages-femmes, déficit de justice quand ce n’est tout simplement pas un déni de justice, spoliations foncières, manques de salles de classe et d’enseignants, manque de transparence, manque de sécurité…

Je voudrais exprimer toute ma solidarité aux populations assoiffées en cette double période de coronavirus et de chaleur. Attention au syndrome de Cap Skiring !

Le 06 novembre 2019, le FRAPP et le Forum social sénégalais avaient tenu une conférence de presse pour exprimer leur opposition à l’attribution de la gestion de l’eau au Sénégal à Suez.

La SDE avait proposé 285,9 francs CFA le m3 alors que Suez avait proposé 298,5 FCFA le M3. Sur 15 ans, cela va produire un manque à gagner de 50 milliards de FCFA avec Suez.

Pour se brancher à l’eau Suez propose 231.000 FCFA alors que la SDE proposait 90.000 FCFA.

Suez avait offert des camions bennes au maire de Saint-Louis qui est aussi le beau-frère de Macky et qui était le ministre de l’eau de l’époque. Mansour Faye avait-il était corrompu ?

Même le conflit d’intérêt consistant à attribuer l’eau du Sénégal à une entreprise (Suez) qui avait construit Kër Momar Sarr 3 n’avait pas empêché Macky et son beau-frère de donner l’eau du Sénégal à Suez.

Voilà pourquoi, cela ne m’étonne pas aujourd’hui d’entendre des rumeurs d’augmentation du prix de l’eau alors que les populations tirent le diable par la queue pour la trouver.

D’ailleurs, à voir comment les factures d’eau ont augmenté, on peut dire que le gouvernement fait avec Sen’Eau ce qu’il a fait avec la Sénelec. Pour l’électricité, le gouvernement l’a augmentée avant la date prévue pour son augmentation, pour l’eau le gouvernement l’a augmentée sans même en informer les populations.

La question fondamentale est ailleurs. A l’heure de la municipalisation de l’eau, de la nationalisation de l’eau il est curieux qu’en Afrique on privatise encore l’eau alors que tout le monde sait que dans les années à venir l’eau sera la source de plusieurs guerres. Nous n’avons pas besoin de Sen’Eau mais de « Sunu Ndox » pour protéger notre population.

C’est pourquoi, il faut certes déboulonner tout ce qui porte le nom de colonialistes et de racistes mais il faut surtout déboulonner le néocolonialisme et ses représentants en Afrique. Il faut déboulonner l’esprit de dominé, de soumission, d’acceptation de l’oppression. Il faut rebaptiser nos espaces publics, il faut aussi et surtout aller au « Moom Sa Réew ».

LIBEREZ Abdou Karim Gueye XRUM XAX !

Continue Reading
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Telephone : 33 842 23 42
WhatsApp : 76 929 08 73
e-mail : alertesn24@gmail.com
Adresse : Ouest-foire cité Air-Afrique(Dakar)
Copyright © 2020 ALERTESN.