Connect with us

A LA UNE

Diackso: Le jeune qui s’est suicidé…a avalé de l’acide après avoir été accusé de voleur et lynché par une foule

Publié

le

ALERTENEWS: L’histoire semble être un simple conte sénégalais mais elle est vécue à Diamaguene Sicap Mbao sis au quartier Diacksao. Une source concordante de la rédaction d’ alertesn.com donne les raisons du suicide du jeune-homme d’une vingtaine d’année. Selon nos informations, l’homme était accusé de voleur par les habitants. Apres avoir été lynché par une foule, le jeune était ensuite conduit à la Police. Apres audition, il a été libéré surement innocent des faits reprochés. Se sentant humilié après , le jeune homme s’est suicidé

Les faits
C’était aux environs de 20h, une personne a signalé un vol dans sa maison. Selon ses dits, le voleur est vêtu de boubou « Jalabi » blanc. Une foule s’est ensuite mise à la traque du fameux voleur. Après un tour dans le quartier, des jeunes bien armés ont croisé dans un bâtiment un jeune ouvrier vêtu de boubou blanc. Sans se poser des questions, la foule l’a rapidement tabassé ensuite le traîné dans tout le quartier avant de l’amener à la Police. Après avoir été entendu par les limiers, la thèse des habitants du quartier est rapidement rejetée. L’homme regagne son domicile mais le cœur meurtri. La scène qu’il a vécue a tourné sa tete vers la folie sombre. L’homme n’avait plus envie de vivre. Il s’est contenté de boire de l’acide pour calmer sa douleur intérieure. Apres quelques heures de souffrance, des hommes l’ont trouvé dans un état très grave. Avant d’être assisté, il les a confiés qu’il a avalé de l’acide. C’est après quelques minutes, qu’il a rendu l’âme. Son corps est resté au sol pendant des heures avant l’arrivée des sapeurs pompiers. Le corps est finalement évacué à l’hôpital

Le jeune était un ouvrier.
Selon notre source, le jeune n’habitait pas dans le quartier mais ses activités se trouvaient dans ce secteur. Il était un ouvrier. Son patron était sur place lors de l’évacuation du corps à l’hopital. Ceux qui le connaissent témoignent un travailleur, un homme simple et discret. Les habitants auraient tabassé la mauvaise personne.

Nous y reviendrons

Continue Reading
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Telephone : 33 842 23 42
WhatsApp : 76 929 08 73
e-mail : alertesn24@gmail.com
Adresse : Ouest-foire cité Air-Afrique(Dakar)
Copyright © 2020 ALERTESN.