Connect with us

A LA UNE

Rapatriement des corps de nos compatriotes : La Cour suprême saisie…

Publié

le

ALERTEENWS : C’est « l’extrême urgence ». Les Sénégalais décédés du coronavirus à l’étranger attendent toujours d’être rapatriés à leur pays d’origine en vue de leur inhumation. Suite à plusieurs actions qui se sont révélées vaines, le Collectif pour le rapatriement, en lien avec un réseau d’avocats sénégalais de la diaspora (Rafsen), a décidé de soutenir une requête en référé-liberté devant la Cour Suprême. 

Laquelle est finalement déposée, ce mardi 5 mai à 9 heures. « La Cour disposera de 48 heures pour se prononcer. Les requérants sont des familles ayant un corps en attente de rapatriement, des Sénégalais de la diaspora évoluant dans les pays les plus concernés ainsi que des associations dont l’objet est lié à la défense des Sénégalais de l’extérieur », ont déclaré les initiateurs.

Ce que vise la requête

Qui soutiennent que « la démarche auprès de la Cour Suprême vise l’obtention, le plus rapidement possible, de toutes mesures propres à sauvegarder les libertés fondamentales des Sénégalais ainsi violées et l’effectivité du droit de rapatriement des corps des Sénégalais décédés du covid-19, dans le respect des protocoles d’hygiène applicables ».

En effet, depuis le 9 avril 2020, le Collectif pour le Rapatriement des Sénégalais décédés de Covid-19 à l’étranger, présent dans plus de 30 pays, s’active pour la levée de la mesure prise par l’État du Sénégal interdisant ce rapatriement.

« Par différents canaux et à titre gracieux, le Collectif a demandé aux autorités compétentes l’annulation de cette décision qui remet en cause le droit fondamental des familles d’enterrer leurs morts au Sénégal. Un communiqué a été rendu public le 12 avril 2020 dans ce sens, suivi d’une lettre en date du 15 avril adressée au ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Une nouvelle correspondance, datée du 19 avril 2020, sollicitait une dérogation auprès du même ministre afin que les compatriotes déjà décédés du Covid-19 puissent être transportés au Sénégal en attendant la levée totale de la mesure », soulignent les membres.

« A ce jour, plusieurs corps de nos compatriotes demeurent bloqués dans des morgues pour une durée encore indéterminée »

Face au silence des autorités saisies, disent-ils, dans un communiqué le Collectif s’est adressé directement au Président de la République dans une correspondance à la fois ouverte et protocolaire en date du 29 avril 2020.

Mieux, ils avancent que parallèlement à ces démarches, les médecins, juristes et techniciens du Collectif ont rassemblé et présenté l’ensemble des arguments écartant tout risque dans le transport des corps du lieu de décès vers le Sénégal. Des chefs religieux et porteurs de voix ont également été mis à contribution dans cette recherche méticuleuse d’une solution raisonnable. 

« Toutes ces tentatives sont restées vaines, à telle enseigne qu’à ce jour, plusieurs corps de nos compatriotes demeurent bloqués dans des morgues pour une durée encore indéterminée, renforçant chaque jour un peu plus l’angoisse, la souffrance et l’attente interminable des familles », ont alerté les membres dudit collectif.

Alertesn avec Seneweb

Continue Reading
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Telephone : 33 842 23 42
WhatsApp : 76 929 08 73
e-mail : alertesn24@gmail.com
Adresse : Ouest-foire cité Air-Afrique(Dakar)
Copyright © 2020 ALERTESN.