29 C
Dakar
mercredi, décembre 2, 2020

Buy now

Interdiction de rapatriement de dépouilles des émigrés et libre circulation de corps sans vie au Sénégal : l’inquiétante double bouche du gouvernement sénégalais (Par Moustapha Diakhaté)

En soutien aux compatriotes de la diaspora sénégalaise

Dans la journée du 7 avril 2020, le gouvernement sénégalais a pris deux décisions pour le moins contradictoires. Il s’agit de l’interdiction de rapatriement de dépouilles de Sénégalais de la diaspora et la libre circulation de corps sans vie à l’intérieur du territoire sénégalais.

Dans le Communiqué n° 37 du 7 avril 2020 du Ministère de la santé, il a été rendu public l’interdiction de rapatriement de dépouilles de sénégalais morts dans un pays infecté par le coronavirus en raison «du fort risque de contagion lié à la manipulation des dépouilles aucun transport de corps provenant de pays infectés ne devra être permis.»

Paradoxalement, dans la même journée, le Ministre de l’intérieur, par arrêté n° 008622 du 7 avril 2020 accorde «aux gouverneurs et préfets la permission de délivrer des autorisations spéciales de circuler, sur l’étendue du territoire national, pour le transport de corps sans vie.»

Pourtant, Il ne fait pas de doute qu’il n’y a pas plus risques de contagion des dépouilles de sénégalais morts du coronavirus de la diaspora que de celles de l’intérieur du territoire national.

En Europe comme aux Usa , les autorités sanitaires avec ou sans épidémie prennent toujours des mesures exceptionnelles de protection pour éviter toute possibilité de contamination à l’occasion de rapatriement de corps.

En outre l’autorisation de sortie de corps de territoire relève de la souveraineté des États où résident des sénégalais et non du gouvernement du Sénégal encore moins le Comité national de gestion des épidémies.

De même aucune disposition légale ne peut s’opposer à l’entrée au Sénégal d’un Sénégalais mort ou vif.

Au regard de son caractère contradictoire, illégal et de vive émotion qu’elle a soulevé, j’invite le Président Macky Sall à annuler la décision d’interdiction de rapatriement de corps de nos compatriotes morts à l’étranger.

Dans cet ordre d’idée, le gouvernement doit entrer en contact avec les associations de la diaspora pour trouver la réponse consensuelle qui préserve l’intérêt du Sénégal et la dignité des compatriotes de la diaspora.

Related Articles

Commissariat du Plateau: Guy Marius Sagna face à un enquêteur

ALERTENEWS: Interpellé ce matin devant la gouvernance de Dakar en compagnie de membres de la plateforme Doyna, Guy Marius Sagna fait actuellement face à...

Rangou est libre depuis hier

ALERTENEWS: Fatoumata Barry dite Rangou, placée sous mandat de dépôt, depuis le 5 juin dernier, pour diffusion d'images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et...

Covid-19: 48.000 nouveaux cas en Afrique

ALERTENEWS: La région africaine de l’Oms a signalé la semaine dernière environ 48.000 nouveaux cas et un peu moins de 1.000 nouveaux décès la...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

21,146FansLike
2,466FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles

Commissariat du Plateau: Guy Marius Sagna face à un enquêteur

ALERTENEWS: Interpellé ce matin devant la gouvernance de Dakar en compagnie de membres de la plateforme Doyna, Guy Marius Sagna fait actuellement face à...

Rangou est libre depuis hier

ALERTENEWS: Fatoumata Barry dite Rangou, placée sous mandat de dépôt, depuis le 5 juin dernier, pour diffusion d'images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et...

Covid-19: 48.000 nouveaux cas en Afrique

ALERTENEWS: La région africaine de l’Oms a signalé la semaine dernière environ 48.000 nouveaux cas et un peu moins de 1.000 nouveaux décès la...

Mame Mbaye Niang: «Si Mahmoud Saleh déborde de son vase, on va m’entendre”

ALERTENEWS: 30 commandos républicains en mission défense du Macky dans les médias. L’info a récemment défrayé la chronique. Et Mame Mbaye Niang, chef de...